20180115-CIAM-ExCo-Article

Le comité exécutif du CIAM élit de nouveaux vice-présidents et définit son orientation stratégique pour 2018

Lors de la première réunion de son comité exécutif avec à sa tête son nouveau président, Eddie Schwartz, le CIAM a défini ses objectifs stratégiques pour l’année à venir. Au cours de la réunion de deux jours qui s’est tenue dans les bureaux de la CISAC à Paris, M. Schwartz a également annoncé l’élection de deux vice-présidents et la formation de cinq nouveaux groupes de travail, leurs objectifs à tous étant de renforcer encore l’activité principale de l’organisation consistant à soutenir les droits des créateurs de musique au niveau international.

A la réunion du comité exécutif se sont joints les représentants des alliances partenaires pour l’Afrique, l’Asie-Pacifique et l’Amérique Latine – Sam Mbende (PACSA), Shunichi Tokura (APMA) et Juca Novaes (ALCAM) ; ainsi que la responsable des relations avec les créateurs à la CISAC, Samia Slimani. M. Schwartz représentait la MCNA, partenaire du CIAM pour l’Amérique du Nord, Alfons Karabuda a formulé des commentaires pour son observateur permanent européen, ECSA. Lorenzo Fererro, président d’honneur du CIAM, a pris part à la discussion sur les questions stratégiques.

Jean Noel Tronc, directeur général de la société française des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (SACEM) était également présent et a fait connaître le point de vue et la stratégie de son organisation en matière de promotion des industries culturelles créatives sur le continent et dans le monde.

Orientation stratégique

Le comité exécutif a identifié plusieurs éléments stratégiques essentiels sur lesquels le CIAM veut concentrer son attention en 2018 et au-delà. En premier lieu, il est toujours nécessaire pour l’organisation de faire entendre la voix unie des créateurs de musique dans le monde. Comme la diffusion de musique numérique continue de prendre de l’ampleur, il est essentiel de présenter une perspective réellement internationale. La stratégie du CIAM consistant à soutenir et renforcer l’autonomie de ses quatre alliances partenaires en Afrique (PACSA), Asie-Pacifique (APMA), Amérique Latine (ALCAM) et Amérique du Nord (MCNA) et à travailler en étroite collaboration avec l’observateur permanent européen (ECSA) est un élément essentiel de réussite.

Le CIAM souhaite également former son réseau de créateurs de musique. Ce projet comprendra le partage de connaissances et de bonnes pratiques du monde entier et proposera une formation professionnelle spécifique aux créateurs afin de les aider à développer leurs compétences et mieux comprendre leurs droits.

Enfin, la stratégie fondamentale de l’organisation a été redéfinie afin de placer les créateurs de musique au cœur de la stratégie de lobbying. Ils sont les mieux placés pour faire connaître les difficultés de la diffusion d’une nouvelle œuvre au public et ils doivent faire entendre leurs voix au cœur des débats.

 

Groupes de travail

Pour soutenir ces stratégies, le comité exécutif du CIAM a lancé cinq nouveaux groupes de travail, chacun ayant pour objectif de développer l’organisation et de promouvoir les droits des créateurs dans les secteurs déterminants suivants.

Ce groupe suivra le développement de ces identifiants musicaux essentiels et fournira les informations et mises à jour à la communauté du CIAM, ce qui leur permettra de se positionner sur ces sujets.

Ce groupe revisitera et améliorera la structure de gouvernance du CIAM par le biais d’un examen de ses règles internes, ses procédures de vote et ses codes de conduite.

Ce groupe est chargé de réduire les inégalités entre les sexes et de renforcer l’autonomie des créatrices de musique.

Ce groupe examinera les exigences et proposera une formation professionnelle aux créateurs via un atelier d’écriture de chansons et des séminaires.

Ce groupe est chargé de réaliser des études de financement afin de diversifier les ressources du CIAM pour qu’il puisse accroître son action.

Elections des vice-présidents

Les nouveaux vice-présidents sont Jörg Evers et Ivan Garcia Pelayo ; tous deux membres de longue date du comité exécutif du CIAM, qui enrichiront leur fonction de leur vaste expérience.

Jörg Evers est un compositeur allemand, arrangeur et producteur et diplômé du Conservatoire de musique Richard Strauss de Munich. En plus de l’enregistrement et des tournées avec de nombreux groupes de rock européens, il a remporté plusieurs disques d’or et de platine, deux prix ASCAP et le prix du « meilleur compositeur » du festival de musique de Tokyo. Depuis 2000, il siège au conseil de surveillance de l’organisation allemande des droits d’exécution, la GEMA.

JorgEvers
Jörg Evers
COMPOSITEUR, ALLEMAGNE
VICE PRÉSIDENT

 

Ivan Garcia Pelayo est un auteur-compositeur espagnol qui joue un rôle de premier plan dans les organisations locales et internationales de droits d’auteur. Il est observateur auprès de l’Alliance d’auteurs et compositeurs de musique (ALCAM) d’Amérique Latine, il occupe le poste de coordinateur des affaires internationales de la société d’auteurs espagnole SGAE et est membre du conseil de Fair Trade Music International, l’organisation à but non lucratif qui coordonne la campagne Fair Trade Music.

ciamexco_IvanGarcia
Ivan Garcia
Spanish songwriter and author

L’évènement s’est terminé avec une réunion de mise en relation au siège parisien de la SACEM, à l’invitation de son directeur général, M. Tronc. La date et le lieu de la prochaine réunion du comité exécutif du CIAM ont été fixés : elle aura lieu les 2/3 juin 2018 à Varsovie, Pologne, afin de coïncider avec l’assemblée générale de la CISAC.

Photos © CISAC 2018